IMG_3693

Cette première sortie 2018 est l’occasion de tester nos mécaniques engourdies par ce long hiver, c’est bien le but d’une sortie dégommage et s’avère bien utile vue le nombre de petits incidents qui ponctuent  notre parcours, petits arrêts bénéfiques aussi car ils permettent aux 4CV de rattraper les intrépides LANCIA.

Puis, rapidement nous jouons au pèlerin sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle et là nous ne sommes pas déçus, accueil chaleureux dans un cadre très pittoresque.

Tout d’abord, l’Etape d’Angéline nous reçoit  avec une cuisine de terroir et des produits locaux allant du velouté de choux fleur au suprême de pintade sauce morilles un vrai régal, sans oublier la gâteau mousse trois chocolats un délice qui ne laisse personne indifférent.

Le temps passe très vite, à deux pas notre guide s’impatiente et enfin débute la visite de la collégiale. Malgré un fond de l’air frais notre accompagnateur réchauffe l’atmosphère en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Son récit capte l’attention des pèlerins et rapidement nous sommes imprégnés de l’atmosphère qui se dégage de ce lieu sept fois centenaire cette année. On ne se lasse pas d’écouter notre orateur tant son récit est vivant et plein d’intérêt, anecdotes et faits importants nous sont contés avec une éloquence captivant tous les auditeurs.

Nous terminerons bien évidemment par la légende de la jeune Angéline qui sauva La ROMIEU de la famine avec ses chats, raison pour laquelle nous en voyons dans tous les coins de rue.

En résumé j’ai bien retenu : un romieu est quelqu’un qui vient de Rome … !

Bref, une très belle découverte, un vrai petit moment de plaisir dans un village particulièrement sympathique sans oublier une très bonne table à recommander !