S’il est une tradition à laquelle nous tenons, c’est bien celle-là.

Animée cette année par Bruno, malgré une extinction de voix (lui non plus n’y a pas échappé !)

La soirée se déroule dans la meilleure ambiance que l’on puisse souhaiter, il faut reconnaître qu’il y avait tous les ingrédients ; farine, œufs, lait, rhum ambré, fleur d’oranger, bière blonde et sucre vanillé … . Je parle bien entendu de la recette des bonnes crêpes de Tati Martine (Bonzon vous l’avez compris) qui ont régalé les 80 gourmets présents pour faire la fête. Et, c’était sans compter la fameuse croustade offerte par Danièle pour achever ce délire de gourmandise.

Nous ne pouvons que regretter l’absence de quelques adhérents n’ayant pas résistés aux assauts de l’hiver et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Quant à nos anciennes nous attendrons fin mars le réchauffement climatique pour oser les premiers tours de roues dans la campagne bigourdane.